Lit au sol : pourquoi, comment, et bilan 8 mois après !

16/08/2018

"L'enfant doit avoir le droit de dormir quand il a sommeil, de s'éveiller quand il a fini de dormir,

et de se lever quand il le veut." - Maria Montessori

 

Maria Montessori, à l'origine de la pédagogie Montessori, comparait les lits à barreaux des enfants à des prisons, donnant aux parents le plein pouvoir sur le sommeil des enfants, puisque ce sont eux qui décident de l'heure du coucher et du lever. Celle qui prônait l'autonomie des enfants estimait que ces lits laissent l'enfant "emprisonné" derrière ses barreaux, l'empêchant de toute liberté et prise de décision par lui-même. C'est donc tout naturellement que nous avons, nous aussi, souhaité tester ce fameux système de couchage avec notre Tchoutch.

 

 

Le lit au sol : comment le choisir ?

Tom ayant marché tôt, nous avons voulu lui proposer rapidement un lit au sol. Mais nous avons mis plusieurs semaines à trouver un lit qui nous convenait ! Surtout que niveau conseils, on voit de tout sur internet : conserver le format lit bébé, ou alors lit de grand, ou alors lit carré... Comme souvent, la règle est de se fier à son instinct et ses envies ! On voulait rester au format lit de bébé (pour ne pas avoir à déjà changer de matelas) donc 60x120, proche du sol, pas en mousse mais en bois... Après plusieurs recherches, j'ai fini par commander un petit lit au sol fabriqué en bois et en France par @ncr.wood via Instagram.

 

 

Aux 12 mois du Tchoutch, on a enfin pu l'installer et mettre de côté le joli lit à barreaux en bois que nous avions acheté pendant ma grossesse, qui n'était malheureusement pas évolutif (petit conseil : n'achetez pas le matériel de puériculture ultra beau et super cher, au final, quelques mois après on ne s'en sert déjà plus !).

 

Lit au sol : les premiers essais

Le père du Tchoutch (= mon mec, quoi) était très dubitatif quant au succès du lit au sol, tout comme tous les gens qui connaissent notre fils - et moi aussi, je dois l'avouer. Tom est un enfant (très) actif, qui a constamment besoin de bouger et d'être occupé. Il n'est pas possible pour lui de rester immobile et "sage" (bien que ce terme ne veuille pas dire grand-chose à son âge), même dans les situations où c'est nécessaire (avion, train...). Donc le mettre dans un lit au sol, en autonomie dans sa chambre, avec ses jouets à portée, ça promet...

 

On a d'abord installé le lit en laissant son lit à barreaux à côté, et avons fait le premier test pour la sieste. Hop, on enfile la turbulette, on se couche, on prend le doudou, la sucette, un petit bisou... Et voilà. C'est tout. RAS. Il a dormi 3h. Vu le test concluant, on a de suite ensuite enchaîné sur la nuit dans le lit au sol, non sans appréhension... Et encore une fois : RAS. Ca a même diminué les derniers réveils nocturnes qui persistaient !

 

 

En fait, une fois mis dans sa turbulette et dans son lit, c'était simple : Tom n'en sortait jamais seul et nous attendait sagement, fait ô combien étonnant quand on connait le phénomène que c'est en temps normal ! Parfois, si l'on tardait trop à venir le chercher, il se levait tout seul (dans sa turbulette, oui oui) pour aller jouer tranquillement. 

 

Ce qui a plu à Tom dans ce système de couchage au sol, c'est sans aucun doute l'autonomie (sous toutes ses formes). Il adore pouvoir aller dans sa chambre et s'allonger tout seul dans son lit, comme un grand. Il prend souvent ses livres par lui-même pour aller les lire sur son lit, confortablement installé avec son doudou. Si on l'y couche trop tôt à son goût, il se relève pour prendre quelques livres et jouer tranquillement dans son lit, seul et sans nous appeler, jusqu'à trouver le sommeil.

 

L'échec du lit au sol à 18 mois

Et après presque 6 mois sans encombres à dormir au sol (enfin, sur un matelas quand même), un soir, sans raison, Tom a pété une durite. Il a compris (ou décidé ?) qu'il avait le choix, et en l’occurrence, son choix, c'était de NE PAS DORMIR DANS SON LIT. Il se relevait sans cesse, tambourinait derrière la porte, jouait, criait, courait... pour au final, finir par s'endormir derrière la porte (de lui-même, malgré être allés le voir à chaque fois). On avait beau le remettre dans son lit, il se relevait et allait DORMIR. DERRIERE. LA. PORTE.

 

 

A la limite qu'il s'endorme derrière la porte, moindre mal : s'il s'y endort paisiblement c'est qu'il y est bien... Mais Monstros finissait par se réveiller aux alentours de 3h du matin et hurlait car il ne retrouvait plus son lit. C'est absurde, je sais. Est-ce que c'était au final le besoin d'être rassuré, d'être entouré, le refus d'être dans son lit ou la peur du noir qui le mettait dans cet état ? On ne saura jamais !

 

On a donc ressorti le lit parapluie pendant quelques semaines afin de le rassurer et nous assurer des nuits paisibles (pour lui comme pour nous !). C'est vrai qu'à force de se focaliser sur l'autonomie, on en avait oublié que les petits enfants ont souvent besoin de contenance pour être rassurés.

 

Au bout d'un mois, nous avons retesté le lit au sol, et c'était redevenu comme avant ! Nous avions de nouveau un coucher serein, des nuits sans réveils et des levers plus tardifs qu'à l'accoutumée (oui, pour nous, 7h30 c'est une grasse matinée !). Il se levait seul le matin pour commencer sa journée tranquillement. 

 

 

Lit au sol : le bilan final, plus de 8 mois après

A 20 mois, Tom est de retour dans le lit parapluie (encore une fois). La réintroduction du lit au sol a de nouveau prouvé ses limites après quelques semaines. On ne sait jamais pourquoi, mais passé une certaine durée de nuits sans encombres, il se remet à se relever au coucher ou pendant la nuit.

 

Du coup, pas de pression, on a mis les 2 versions de couchage dans sa chambre, pour qu'il ait le choix et qu'on puisse switcher sans encombre. On suit ses envies : celle d'être autonome et de dormir dans le lit au sol, ou bien celle d'être contenue et dormir dans son lit parapluie.

 

Et vous, le lit "de grand", vous y êtes passés à quel âge ?

Comment s'est passée la transition ?

 

Share on Facebook
Please reload

Découvrez aussi :

Please reload

Derniers posts

Please reload

Qui suis-je ?

BB Joh, Mom d'un Tchoutch né fin 2016.  Ici, je partage mes expériences, tutos, conseils et voyages !

Présentation BB-Joh.fr
Contact
  • Mail
  • instagram_PNG9
  • Pinterest
  • RSS Social Icône

Copyright 2018 © BB Joh

Tous droits réservés