Conseils pour voyager en Thaïlande avec un bébé

16/06/2019

 

Vous envisagez de partir au pays du sourire avec votre tout-petit mais hésitez encore avant de prendre vos billets ? Voici quelques informations et conseils pour un séjour en Thaïlande avec un enfant en bas âge ! Nous y sommes partis 2 semaines en mai avec notre fils de 2 ans et demi

 

 

Voyage en avion pour la Thaïlande


Tout d’abord, l’avion ! Pour vous rendre en Thaïlande, il vous faudra compter une bonne dizaine d’heures de vol depuis Paris. Si votre enfant est âgé de moins de 2 ans, il pourra alors voyager gratuitement ou à tarif réduit sur vos genoux... Mais pour un vol de cette durée, et le confort de tout le monde, je vous recommande fortement que chacun ait son siège ! D'ailleurs, vous trouverez ici un article de conseils pour occuper un bébé lors de longs voyages en avion.

 

 

Aussi, il est impératif que votre enfant ait un passeport valide durant le séjour (et ici, je vous explique comment faire vous-mêmes la photo d’identité de votre tout-petit pour éviter ce casse-tête !).

 

Se déplacer en Thaïlande avec un bébé


A moins que vous ne restiez séjourner aux abords de l’aéroport, vous aurez fort probablement recours à un véhicule pour vos transferts (voiture de location, navette, bus, taxi...). Sachez que les Thaïlandais sont bien moins à cheval sur la sécurité routière des enfants que nous, Européens !  Et oui, contrairement à nous, eux sont censés se réincarner... Bref, il vous y sera très difficile de trouver un siège auto... 


Pour nos transferts de Bangkok à Koh Chang (6h de route), nous avions réservé au préalable un chauffeur privé en demandant la confirmation qu’un siège auto serait fourni. Pensez donc à bien le demander en avance, insister sur ce point et demander une confirmation écrite auprès de l’agence ou la personne s’occupant de vos transferts. Cependant, ne soyez pas regardants sur le siège auto en question... Il ne passerait probablement pas les tests Sécurange ! Et pour les taxis, tuk-tuks et petits trajets quotidiens, vous n’aurez d’autre choix que de prendre l’enfant sur vos genoux... En clair : beaucoup de gens le font, et c’est ce pour quoi on a opté, mais pour des questions de sécurité ce n’est évidemment pas la solution que je vous recommanderai !

 

 

L’autre solution pour vous assurer une sécurité optimale, c’est d’apporter votre propre siège auto. Vous pouvez le mettre en soute et l’installer dans chaque véhicule que vous utiliserez. Pensez à prendre un modèle qui se fixe avec la ceinture puisque peu de véhicules sont équipés d’isofix là-bas. Pensez également à bien plastifier le siège auto avant le départ afin qu’il ne soit pas endommagé lors du transport en soute. C’est certes, encombrant et contraignant, mais c’est la solution la plus sécure pour le transport en voiture des enfants en Thaïlande.

 

Les logements & hôtels en Thaïlande avec un bébé


Les hôtels en Thaïlande considèrent que les enfants en dessous de 5 ans dorment dans le lit de leurs parents (et ce, sans frais supplémentaires). D’ailleurs, les lits sont en général très larges ! Attention, pas tous les hôtels ne proposent des lits parapluies... vous aurez plus de chances d’en avoir un dans les zones touristiques que les zones un peu plus reculées.

 

Pensez à écrire aux hôtels au préalable en leur demandant s’ils peuvent vous en fournir un, au moins vous serez fixés ! Vous pouvez aussi amener votre propre lit parapluie et, comme pour le siège auto, le faire passer en soute. Sinon, les hôtels proposent toujours un extra bed (lit supplémentaire d’appoint pour adulte), qui vous coûtera 10 à 20€ par nuit... c’est un budget pour la totalité du séjour ! Nous l’avions pris la première nuit, mais finalement l’avons retiré. Tom a dormi avec nous, le lit King size le permettait largement.

 

 

Nous qui avons habitude de voyager un peu à la roots, nous avons fait attention au standing des établissements que nous choisissions puisque cette fois-ci, nous séjournions avec un enfant en bas-âge. Nous avions besoin d’une hygiène suffisante, et de chambres sans insectes ! Par exemple, les bungalows en bambou à même le sol peuvent réserver de mauvaises surprises... Pensez à regarder les avis sur TripAdvisor pour éviter les déconvenues. Le mieux est de ne réserver au départ qu’une à deux nuits dans un établissement, afin de pouvoir jauger sur place s’il faut en changer sans perdre de frais d’annulation. Vous pourrez aussi mieux négocier les prix sur place !

 

 

 

À Bangkok, nous avions choisi l’hôtel Ibis Styles Kaosan Vengtai : idéalement situé, ses chambres étaient calmes, il y avait une immense piscine, un espace de jeux pour les enfants et un lit parapluie à disposition gratuite. 

 

La logistique pour voyager en Thaïlande avec un bébé


Le plus contraignant lors de notre voyage finalement, c’était la logistique pour avoir tout ce dont Tom avait besoin sur place. Nous étions plus chargés à l’aller qu’au retour ! D’ailleurs, pour vous aider à préparer votre valise, n’hésitez pas à imprimer ma check-list des vacances au soleil avec un bébé.

 

Il vous sera possible de trouver du lait en poudre et des couches sur place, mais les marques ne sont pas les mêmes que chez nous. Nous avons préféré tout amener nous-mêmes : Tom consomme un lait de croissance bio et pour ce qui est des couches, vu les fréquents scandales de leurs compositions, je préfère m’en tenir à mes marques habituelles. Pour l’eau, il vous faudra acheter de l’eau en bouteille car l’eau courante n’est pas potable en Thaïlande. Petit conseil si vous apportez votre propre lait : pensez à prévoir plusieurs doses de lait en poudre avec vous dans vos bagages cabines, dans l’extrême éventualité où votre bagage en soute ne vous aurait pas suivi...

 

 

 

Si votre enfant est habitué à la poussette, vous pouvez bien entendu l’amener et la faire passer en soute (ou en cabine si ses dimensions sont homologuées, comme notre Joie Pact Lite). Cependant, sur place, en dehors des grandes villes, elle ne vous sera pas des plus utiles : beaucoup de routes et chemins sont abîmés ou peu goudronnés. Notre Tchoutch n’utilise plus la poussette depuis un moment, de ce fait nous n’avons emmené que notre porte-bébé (le Physiocarrier de Love Radius (ex-JPMBB), notre fidèle allié depuis 2 ans). Un système de portage est très pratique lors des transferts d’hôtels, des randonnées, des files d’attente, à l’aéroport ; plus pratique qu’une poussette à mon sens.

 

Santé : précautions à prendre pour un bébé en Thaïlande


Au niveau des médicaments, nous sommes partis avec une trousse de secours complète afin d’être parés à toute éventualité. Pour ce faire, pensez à passer chez votre médecin traitant et/ou pédiatre avant le voyage : il saura vous prescrire des médicaments et doses adaptés aux désagréments que l’on peut rencontrer dans un pays tropical (fièvre, nausées, vomissements, diarrhées, otites...). Heureusement, nous n’en avons pas eu besoin durant notre séjour à Koh Chang !

 

Pensez aussi à vérifier chez le médecin si vous êtes à jour pour vos vaccins. Tom ayant eu tous ses vaccins, il n’en a pas eu besoin de supplémentaire et nous non plus. Par contre, lors d’un précédent voyage en Thaïlande, nous nous étions faits vacciner contre l’hépatite A + typhoïde (Tyavax, 2 injections à + de 6 mois d’écart, non remboursé).

 

Enfin, et même si cela peut paraître évident, pensez à bien respecter les règles d’hygiène là-bas : nettoyez fréquemment les mains de vos enfants et particulièrement avant les repas, soyez vigilants quant à la provenance / l’aspect « sanitaire » de vos repas, ne le laissez pas boire l’eau du robinet ni porter à sa bouche ce qui se trouve au sol, ne pas toucher les animaux errants... Au moindre souci de santé ou situation anormale, consultez un médecin. Bien que la Thaïlande soit un pays encore en développement, ses équipements médicaux n’ont rien à envier à l’Occident et ce pays reste relativement sécure d'un point de vue sanitaire et médical

 

 

Protection solaire en Thaïlande


Si on se rend en Thaïlande, c’est la plupart du temps pour profiter d’un climat radicalement différent de chez nous. Qu’importe la saison, soleil, ciel bleu et végétation luxuriante seront probablement de la partie ! De ce fait, il est impératif de bien protéger vos enfants du soleil et des températures élevées (pouvant frôler les 40°C par endroits). Pour la baignade, prévoyez obligatoirement un ensemble maillot + t-shirt anti UV (le notre est un Bambino Mio) ; vous verrez que même les locaux se baignent équipés de cette façon ! Et toujours, TOUJOURS un chapeau vissé sur la tête. On ne plaisante pas avec le soleil !

 

 

Tartinez régulièrement votre enfant de crème solaire indice 50+ (nous utilisons celle d'Acorelle), et vous verrez que malgré ça il prendra de jolies couleurs. Enfin, évitez les heures d’exposition les plus chaudes (11h - 15h) ; de toute façon, vous verrez qu’il est difficilement supportable pour nous, occidentaux, d’être dehors à ces heures-là. 

 

Protection anti-moustiques en Thaïlande


L’autre point de vigilance qu’il vous faudra avoir en Thaïlande avec un enfant concerne les moustiques. Je me suis retrouvée avec une trentaine de piqûres en quelques jours (mais heureusement, le reste de ma famille a du coup été épargnée !). Il faut donc impérativement se protéger contre les moustiques, car en plus de l’extrême inconfort de leurs piqûres, ils peuvent transporter des maladies. Depuis 2 ans, nous utilisons la gamme Apadpik de Néobulle pour se protéger naturellement des moustiques et apaiser leurs piqûres, mais là j’avais quand même prévu un niveau de protection supplémentaire en passant en pharmacie : bracelets Para-Kito pour tout le monde et sprays Cinq Cinq Tropic.

 

La Thaïlande avec un bébé : les points positifs


Bon, maintenant que j’ai listé tous les aspects « contraignants » ou du moins, auxquels il faut penser avant un voyage en Thaïlande avec un bébé, passons aux côtés positifs ! Déjà, je trouve que la Thaïlande est une destination hyper facile avec un enfant en bas-âge ; le pays regorge d’activités et établissements kid-friendly. Nous avions choisi des resorts sur la plage à Koh Chang, et nous avons alterné notre temps entre treks, plage et piscine. C’est vraiment une destination idéale en famille ! C’est d’ailleurs la 3e fois que je me rendais dans ce pays, la première fois étant il y a près de 20 ans. 

 

 

 

Aussi, les thaïlandais ADORENT les enfants. Clairement, l’enfant y est roi ! N’importe où que vous alliez, votre enfant sera l’objet de toutes les attentions. Tout le monde viendra lui parler, jouer avec lui, le toucher... ce qui vous permettra de gagner de précieuses minutes de tranquillité au resto ou dans les files d’attente.

 

Pour notre premier « gros » voyage à l’étranger tous les 3, la Thaïlande fut une réussite ! Et vous, vous êtes déjà partis à l’étranger avec un petit bout ? Quels sont vos conseils ?

Share on Facebook
Please reload

Découvrez aussi :

Please reload

Derniers posts

Please reload

Qui suis-je ?

BB Joh, Mom d'un Tchoutch né fin 2016.  Ici, je partage mes expériences, tutos, conseils et voyages !

Présentation BB-Joh.fr
Contact
  • Mail
  • instagram_PNG9
  • Pinterest
  • RSS Social Icône

Copyright 2018 © BB Joh

Tous droits réservés