Disneyland Paris : avantages, inconvénients et conseils pour un séjour avec enfants !

Comme vous l’avez peut-être vu sur mon insta perso, j’ai emmené mon aîné, Tom, à Disneyland Paris pour fêter ses 6 ans avec quelques jours d’avance. N’étant pas spécialement fan de la magie en carton-pâte du plus gros parc d’attractions d’Europe (contrairement à mon fils, qui avait des étoiles dans les yeux pendant 3 jours !), j’ai trouvé pas mal d’inconvénients (et quand même quelques avantages) à notre séjour et ai noté plusieurs conseils si l’on devait y retourner une prochaine fois. Je les partage avec vous !

Notre séjour à Disneyland Paris fin novembre

Nous nous sommes rendus à Disneyland Paris à 3 (2 adultes et 1 enfant de 6 ans), fin novembre (mercredi / jeudi / vendredi). Je pensais qu’en m’y rendant sur une période assez peu favorable niveau météo, et hors vacances scolaires, en semaine, il y aurait peu de monde… Grossière erreur ! Le parc était bien rempli, et les prix extrêmement élevés (1 100€ pour un séjour 3 jours 2 nuits à l’hôtel Santa Fe avec petit-dej, sans transport ni autre repas). Nous avons fait en moyenne 20 minutes de queue par attraction, certaines allaient jusqu’à près de 90 minutes ! Très décevant pour les jeunes enfants, donc. La bonne surprise de notre séjour, c’est que nous n’avons pas eu de pluie, et même parfois du soleil.

avis disney enfant 6 ans
disneyland paris avantages
disneyland resort

Avantages de Disney avec des enfants

La propreté du parc

Les parcs Disney sont vraiment très propres : aucun papier ni chewing-gum ne traîne par terre, les WC sont clean (même si j’ai remarqué qu’à plusieurs reprises, un robinet ou distributeur de savon ne marchait pas…), tout y est impeccable. Autre point très appréciable : le parc est non-fumeur ! Il y a certaines aires fumeur spécialement indiquées (pas toujours respecté, cependant…), ce qui fait qu’en s’y baladant avec des enfants, nous ne sommes pas importunés par la fumée des passants.

L’accessibilité pour enfants & poussettes

Le parc a été spécialement conçu et pensé pour les parents : tout y est praticable en poussette, et beaucoup de choses sont visibles à hauteur d’enfant, notamment dans les files d’attente. Point bonus : dans chaque toilettes, on trouve un WC + un robinet pour les petits (ce serait top s’il y en avait +, mais c’est déjà très bien et très pratique !).

Le staff

Les « cast members » (au nombre de 17 000 sur l’ensemble du resort Disney !) sont géniaux, tous disposés à nous faire passer un excellent séjour. Tous ceux que nous avons rencontrés, que ce soit dans le parc, les restaurants, l’hôtel, les attractions ou les personnages, sont toujours agréables, souriants, avec un mot sympa pour les enfants.

L’efficacité des files d’attente

Vous le verrez un peu plus bas dans les inconvénients, mais chez Disney, préparez-vous à faire la queue partout et tout le temps. L’avantage par contre, c’est que les cast members sont très efficaces, tout est très bien rodé et s’enchaîne sans accroc, donc ça va assez vite.

L’immersion dans les parcs Disney

L’expérience au sein des parcs Disney est très immersive. Dès que vous rentrez dans une attraction, vous y êtes imprégnés de son univers et vous avez clairement l’impression d’avoir voyagé tout droit au sein d’un film Disney. Pour les enfants, c’est génial !

Les spectacles & parades

Les spectacles et parades de Disney sont de très haut niveau. Nous n’en avons pas fait beaucoup, mais il nous est arrivé de tomber sur la parade de Noël ou sur plusieurs spectacles au campus Avengers, et ces shows sont clairement exceptionnels !

Bien pensé pour 3

En nous y rendant à 3 (mon fils, ma mère et moi), je craignais qu’on soit souvent à 2 sur des attractions et qu’il y ait forcément l’une de nous 2 qui se retrouve seule dans un wagon. Et bien non ! Dans l’immense majorité des attractions, nous pouvions nous installer à 3 sur une rangée (juste pas à Autopia ou le Manoir hanté). Parfaitement pensé pour les familles avec un seul enfant qui veulent profiter à 3 !

Le merchandising

Les jeux, jouets et souvenirs à ramener de Disney sont souvent originaux, surtout dans les franchises : dans la boutique Avengers du parc studio, ou dans celle de Star Wars, les jouets et vêtements à acheter y sont exclusifs, de bonne qualité, et changent des pulls Mickey un peu cheap, vus et revus (que je ne porte pas spécialement dans mon coeur, vous l’aurez compris). On a ramené, entre autres, un Spiderman avec ses 2 spider-bots, un robot télécommandé Spider-bot, un sabre laser téléscopique et 2 pistolets à bulles de Buzz l’éclair.

L’appli Disney

Fini les plans papier ! Chez Disney, vous téléchargez une appli qui vous permet de vous géolocaliser dans le parc, vous indiquer les attractions et points d’intérêts les plus proches (et leur itinéraire), l’heure des spectacles à venir, mais aussi les temps d’attente en direct ! Ce qui vous permet de planifier votre journée et l’adapter en un clin d’oeil. Vous pouvez également y consulter les menus des restos, réserver une table, acheter des fast pass…

combien de jours disneyland paris
eurodisney
test avis conseil disney 6 ans
disneyland paris

Inconvénients de Disneyland Paris

Le budget

Clairement, c’est le premier et plus gros inconvénient qui me vient à l’esprit à propos de mon séjour pour Disney. Les prix sont devenus, l’espace de quelques années, absolument exorbitants, et plus du tout accessibles au Français moyen ! Je ne sais pas si c’est pour rattraper le creux du Covid, ou une stratégie d’ecrémage visant à ne plus cibler que les riches étrangers se rendant en France et ayant un gros portefeuille… Mais difficile de s’en tirer à moins de 1 000€ pour un séjour de quelques jours dans le parc. Pour 3 jours et 2 nuits dans l’hôtel Santa Fe (l’hôtel le moins cher du resort, qui est très très cheap) avec petit-dej, nous en avons eu pour 1 100€ hors repas et transport… Pour 3 jours hors vacances scolaires et pleine semaine fin novembre ! Au total, en comptant le parc, le transport, les dépenses sur place, on en a eu pour plus de 2 000€ pour 3 jours à Disney en hors saison. Je suis clairement déçue du prix : moi qui adore voyager, je me dis qu’on aurait pu partir à 4 en Grèce pendant les vacances de la Toussaint à ce prix-là… Et ça, c’est sans compter les dépenses à l’intérieur du parc : tout est rendu payant et hors de prix.

Initialement, je voulais réserver au sein de l’hôtel New York car redesigné dans l’univers super-héros de Marvel, mais le prix avoisinait les 2 000€ pour 3 jours 2 nuits avec petit-dej pour 3, j’ai clairement laissé tomber l’idée : mettre ce budget-là dans des vacances ne me pose aucun souci puisque j’adore voyager… Mais pas pour aller chez Mickey en banlieue parisienne, no way!

La queue

Comme dit plus haut : à Disney, préparez-vous à faire la queue partout et tout le temps ! Pour passer la sécu, pour entrer dans le parc, pour faire les attractions, pour manger, pour aller aux WC, pour voir un personnage, pour assister à un spectacle, pour prendre une navette… Même en étant allés à Disney en hors saison, nous avions 20 minutes d’attente à chaque attraction en moyenne. Un fast-pass d’une journée pour éviter les queues ? 120€ par personne, par jour, peu importe l’âge de l’enfant, et en week-end c’est encore plus cher : comme d’habitude, tout est fait pour privilégier… les privilégiés ! Surtout que les fast pass ne sont éligibles que pour certaines attractions, dont certaines non accessibles pour les enfants de moins d’1m20. Pourquoi ne pas faire un tarif moins cher, valable pour les attractions des petits ?!

Le monde et les foules

Ça rejoint un peu le point précédent, mais il y avait du monde partout et tout le temps. Le problème, c’est que lors des spectacles et parades, il y a une foule immense, surtout lors du spectacle sons & lumières du soir, rendant impossible tout déplacement. On a tenté de partir et on a mis un temps fou à pouvoir traverser la foule. C’est très oppressant mais surtout, fait poser des questions en matière de sécurité : quid d’un mouvement de foule ? Ou d’un malaise ? Comment les secours peuvent-ils y accéder, ou comment pouvons-nous partir rapidement ? C’est très étonnant qu’un parc de cette envergure n’aie pas un dispositif de sécurité mieux mis au point pour pouvoir circuler sans danger lors des foules !

La nourriture

Si vous espériez bien manger pendant votre séjour à Disney, permettez-moi de vous dire que c’est raté ! Quasi impossible d’avoir des options un peu healthy, à part dans certains restaurants (très chers, mais si vous avez lu le paragraphe précédent : vous le savez déjà !). Et ce n’est pas que le fait que les repas y soient gras : ils sont très souvent dégueu… et hors de prix ! Au resto Starks du campus Avengers, pour 1 part de pizza et 2 portions de pâtes avec boissons, nous en avons eu pour 65€ – sachant que c’est une cafétéria, même pas un service à table…

Mais vous êtes probablement malin.e.s et vous vous dites que vous apporterez votre propre pique-nique… Sachez qu’il est désormais interdit de consommer votre propre nourriture dans l’enceinte des parcs Disney ! Vous devrez vous rendre dans l’aire prévue à cet effet au Disney village (en gros, ce que veut dire Disneyland par là et au vu de sa politique tarifaire : merci mais si vous n’avez pas d’argent à dépenser, vous ne nous intéressez pas : allez consommer vos sandwichs ailleurs !).

Les attractions fermées

Quelques attractions étaient fermées et inaccessibles lors de notre visite : It’s a small world, le bateau pirate, la plage des pirates, le pavillon des princesses, les mystères du Nautilus… Bref, on sait qu’on vient en hors saison, mais quand on voit la fréquentation du parc et qu’on a déjà payé plein pot, on aimerait en avoir pour notre argent !

La visibilité lors des spectacles

Les parades sont très belles, mais celles-ci ayant lieu en pleine rue, elles ne sont que très peu visibles des tous-petits à moins de les faire passer devant la foule (pas toujours sécuritaire, ni possible !). Notamment au campus Avengers du parc Studios, où les super-héros vont et viennent sans arrêt tout au long de la journée, il n’y a aucun gradin ou tribune où s’asseoir, ou se mettre en hauteur, pour permettre une meilleure visibilité pour les petits enfants.

Le bruit constant

Un gros point noir pour moi, même si nécessaire pour le côté immersif de l’expérience : le bruit non-stop au sein du parc. Que ce soit dans les rues, restos ou attractions, il y a toujours de la musique et du brouhaha. Ça fait du bien quand on sort du parc et qu’on retrouve un peu de calme ! Aucune zone calme ou zen, je trouve ça épuisant et encore davantage pour les enfants, ça fait beaucoup de stimulation.

Ecologie et surconsommation

Le dernier point noir va probablement me faire passer pour une bobo mais… Bien que je conçoive l’impact économique et touristique gigantesque de Disneyland pour Paris et la France, je me pose la question de l’impact écologique (auquel j’ai, du coup, participé) ! Cette incitation à la surconsommation constante (des centaines de jouets made in China exclusifs au parc, vendus dans une seule boutique du resort !), sans parler du désastre écologique que cela représente : un visiteur sur 3 ou 4 se balade avec des oreilles de Disney en plastique, feux d’artifice tous les soirs lors des spectacles et parades… Lorsque l’on sait les nombreux avertissements des scientifiques mondiaux et du GIEC quant au réchauffement climatique et les catastrophes qu’il engendre, est-ce bien nécessaire et raisonnable d’avoir un temple du surfait, de l’irréel, du gaspillage et de la consommation de masse ? Cette sensation de « too much » m’a heurtée à plusieurs reprises lors de mon séjour dans le parc.

disneyland paris inconvénients
disneyland paris conseils
conseils séjour disney

Conseils pour un séjour à Disney avec des enfants

Si je devais retourner à Disney, voici ce que je ferai différemment :

  • Pas prendre de petit-déjeuner au sein de l’hôtel : déjà, ils sont très mauvais pour le prix (55€ pour 2 adultes et 1 enfant en buffet à volonté de super mauvaise qualité, rien de healthy), mais en plus, vous gagneriez plus de temps à vous prendre un petit dej on the go à l’entrée ou au sein du parc pour gagner du temps.
  • Pas besoin de prendre la navette matinale pour se rendre au parc depuis l’hôtel : elles sont bondées, tout le monde fait la queue, alors que depuis le Santa Fe (l’un des plus éloignés), il n’y avait que 10 minutes de marche à travers un chemin piéton à travers la forêt (et quel bonheur de pouvoir un peu respirer et voir de la nature !).
  • Y aller tôt : en logeant dans un hôtel du parc, nous avions l’accès anticipé (8h30 au lieu de 9h30), mais en fait tout le monde s’y rend pour cette heure. Pour vraiment en profiter, prévoir d’être au village Disney à 8h le temps de passer la sécurité et l’entrée tranquillement, afin de pouvoir bénéficier des attractions dès 8h30.
  • Prévoir un gros budget : plus simple à dire qu’à faire, mais je pense que si je devais y retourner un jour, j’essaierai de trouver les dates les moins chères (pourtant, Dieu sait que j’y étais à une période hors saison et défavorable…) et d’allouer plutôt un gros budget pour les fast pass.
  • Télécharger l’appli avant de venir : l’appli Disney vous permet de bien planifier votre venue dans les parcs Disney, préparer votre journée et découvrir les différents tarifs. Je l’ai téléchargée en arrivant sur place le premier jour, et j’ai un peu regretté de ne pas l’avoir fait avant ; j’aurais pu mieux quadriller les zones et avoir des itinéraires plus efficients en fonction des attractions que l’on souhaitait faire.
  • Eviter les spectacles et parades : bon, dans une certaine mesure évidemment ! C’est juste que, lors des parades et des spectacles, une grosse foule s’y amasse, laissant aux queues des attractions alentours la possibilité de se vider un peu.
  • Eviter d’y aller avec de trop jeunes enfants : ça c’est vraiment mon avis personnel, mais quand je vois le nombre de parents avec de tous petits enfants au sein du parc… Je pense que c’est très contraignant pour les parents (quand ils n’ont pas de fratrie et qu’un seul jeune enfant), mais encore plus pour les bébés. Il y a beaucoup de queue et de stimulations (visuelle, auditive) ; j’ai sciemment choisi de ne prendre que mon aîné de 6 ans, et pas mon cadet de 3 ans. Et j’ai été contente de mon choix, car je trouve que certaines attractions même faites pour les petits peuvent être effrayantes (Blanche-Neige, par exemple). Cependant, si vous voulez amener un jeune enfant dans le parc, il y a des locations de poussettes à l’entrée (ce qui est pas mal, car dans chaque attraction, vous devrez laisser votre poussette à l’entrée avant la queue).

avis conseils disneyland paris
conseils disneyland paris
prix séjour disney

En conclusion…

Même si je clos ce séjour avec un goût amer au vu du budget dépensé, et du temps passé à faire la queue, je suis obligée de constater que voir mon fils totalement émerveillé par son séjour a été, pour moi, le meilleur cadeau que l’on pouvait lui faire ! Ça permet, du coup, de faire de ce séjour un incroyable souvenir que je ne regrette absolument pas (même si j’ai du vendre quelques organes vitaux pour m’en remettre). Dommage que les prix y soient si élevés, car je ne pense pas que l’on y retournera de sitôt (qui plus est avec son petit frère !).

Cet article vous a plu ? Suivez-moi sur Pinterest et épinglez cet article pour le retrouver facilement plus tard !

6 conseils pour un séjour à Disney avec des enfnats
Disneyland avantages et inconvénients pour un séjour avec enfants
Conseils et avis pour un séjour à Disneyland paris avec enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *